Select Page

Crédul’

    Des anecdotes de vie illustrées

Pourquoi Crédul’ ?

Qui serait naïf, simple, gentil, serait vite traité de « crédule ». Cette crédulité si visible comme un splendide panneau routier, un peu lourd à porter, impossible à cacher. À travers ce blog, je revendique ma naïveté, mon hypersensibilité sans laquelle je n’aurais jamais surmonté toutes les épreuves dans ma vie. Enfant maltraitée, je vais témoigner de mon parcours, dire pourquoi j’ai compris ma vie à 50 ans et comment j’ai transformé ce traumatisme en une force. Parce que c’est le moins douloureux à écrire, je commence par raconter l’épilepsie de mon fils.

Coco

Crédul’, comme un clin d’œil à l’expression « Créer du lien ». Quand je quitte mon habit de maman ourse, je prends celui de chien de berger.

blog

Premiers témoignages illustrés

UNO le jeu de nos rendez-vous à l’Hôpital !
UNO le jeu de nos rendez-vous à l’Hôpital !

Nous avions un délicieux petit rituel qui rendait les rendez-vous à l’hôpital plus acceptables presque comme une sortie à la fête foraine. Je prenais toujours le rendez-vous à la 1ère heure, à 8h30, à l’Hôpital Debrousse, une...

Quand l’école se mélange les pinceaux
Quand l’école se mélange les pinceaux

Ah ! Les rentrées scolaires ! Presque chacune d’elles a été une aventure plus ou moins éprouvante pour nous. Depuis trois ans, le collège nous connaissait bien à force de faire des descentes à l’école pour ci, pour ça, pour une sortie scolaire, faire une demande d’AVS*… En fin d’année 2009, Félix était en classe de 4°, […]

Crédul’

Des anecdotes de vie illustrées pour témoigner

Coco

Happycultrice

En 2017, j’ai reçu une grande vague en pleine face, un burn out, un tsunami. Six mois après, une deuxième vague me submergeait sans prévenir. Toute ma vie a défilé devant mes yeux, j’ai tout compris. À 50 ans j’ai découvert qui j’étais.

J’ai pleuré pendant deux ans et demi. Aujourd’hui, il est temps pour moi de témoigner de mes combats pour aider d’autres mamans, enfants ou familles. À petits pas je vais raconter le harcèlement que j’ai subi partout où je suis allée, la phobie scolaire de ma fille, l’épilepsie de mon fils.

le logo

Symbole de l'Happyculture

Ce logo est né d’un tableau en peinture que j’ai réalisé en 2018, en grand format. Accrochée dans mon salon, c’est une toile blanche avec une grande spirale aux reflets jaunes et orangés.
Une amie graphiste, Audrey de Melo, s’est inspirée de ma spirale pour réaliser mon logo à la perfection.
Une spirale ascendante où la créativité est en mouvement.
Elle vous emmène, elle vous sourit !

"Pour illustrer nos anedoctes sur l’épilepsie de mon fils, j’ai imaginé ce petit neurone."

"Je le dessine au crayon papier HB sur de simples feuilles blanches."

Crédul’

À petits pas

Des anecdotes de vie illustrées

Afin de partager mon témoignage, j’ai choisi de créer ce blog. Je posterai au fur et à mesure des petites anecdotes de ma vie sur les étapes que j’ai traversées. Chaque histoire sera illustrée par moi ou des amis artistes. Mon histoire se poursuit bien comme cette spirale qui apparaît sur ce blog et qui vous sourit !

L'épilepsie, avoir un enfant différent

Parce que c’était le moins douloureux à écrire, je commence par raconter l’épilepsie de mon fils Félix, avec son accord, 10 ans de hauts et de bas qui se terminent bien. 

Un vrai faux testament olographe

Je raconterai comment, à la mort de mon père en 2001, je me suis battue contre un faux testament olographe. 10 ans de combat au cours de deux procédures en justice.

Harcèlement, l'héritage familial

 Je raconterai comment partout où je suis allée j’ai subi de la maltraitance, comment je suis tombée sous le harcèlement moral en 2017, comment je n’ai pas vu ma fille Alix vivre la même chose jusqu’à tomber dans la phobie scolaire.

La phobie scolaire n'est pas un caprice

Je veux crier la souffrance incommensurable d’un enfant en pleine phobie scolaire. Le diagnostic qui tarde à venir, les années qui passent sans qu’on comprenne pourquoi notre enfant est au plus mal. Se protéger des préjugés trop faciles et destructeurs. L’indifférence des enseignants, l’incompréhension de l’entourage, le vide sidéral… La rencontre qui a permis de mettre des mots sur les maux. L’association Phobie Scolaire qui nous a repéchés à temps.

Esprit entrepreneur es tu là ?

En 2017, suite à un costaud burn out, je suis tombée dans un brouillard opaque et collant. J’ai tout refusé, ma situation de malade, de victime, de looseuse. Tout en pleurant, je suis passée à l’action. J’ai frappé à la porte d’organismes d’accompagnement mais je n’ai pas trouvé ma place.

Issue d’une famille d’artisans et de commerçants, je me suis lancée comme auto-entrepreneuse. Dans la foulée, mes deux enfants ont lancé leur activité pro. En 2019, nous avons créé, avec des amis, l’association RANDOSSAGE pour sensibiliser à l’environnement façon ludique, artistique et un peu sportive 😉

Candide Gentil Naïf

" Pour changer le monde, j'ai commencé par changer moi-même. "

" Par mes témoignages, je souhaiterais apporter le soutien que je n'ai pas eu à d'autres mamans, enfants, familles. "

" Quel est ce monde qui ne prend pas soin de ses enfants ? "

" C'est dans la difficulté que la qualité des personnes se révèle. "

illustrations

Derniers dessins

EPILEPSIE : Face aux petites injustices de l'école, c'est comme gravir des montagne !
Un EEG permet d'enregistrer l'activité cérébrale et de détecter l'Epilepsie
L'épilepsie absence fait perdre conscience quelques secondes, il faut raccrocher les wagons ensuite
Pour défendre les droits de mon fils épileptique, je mettais mon habit de maman ourse
Les rentrées scolaires ont tjs été délicates pour mon fils épileptique, selon la réaction des profs

Je peux venir témoigner !